Archives de catégorie : En tant qu’auteure…

Littératures pour la Jeunesse au Maroc

 

Retour sur le premier salon des lettres du Maghreb à Oujda, Septembre 2017.

L’enfant marocain a soif de livres qui lui parlent de ses problèmes quotidiens, de l’Histoire de son pays, de ses traditions et de ses contes, si l’on en juge par  l’importante fréquentation des jeunes lecteurs sur le stand dédié à la littérature pour enfants et l’engouement pour les ateliers d’écriture proposés.

Une littérature qui s’adresse à la jeunesse marocaine et qui lui parle du Maroc existe et connaît un réel essor. Elle est diverse et de qualité.

Mais aujourd’hui, elle est portée par seulement deux maisons d’édition militantes, qui multiplient les actions aux quatre coins du pays, avec le soutien d’ONG françaises ou d’ Instituts Culturels. Le livre est hélas encore trop cher pour le pouvoir d’achat des ménages. Les médiateurs du livre ne sont pas non plus formés pour les exploiter.

Ces maisons attendent aujourd’hui le soutien des pouvoirs publics marocains pour apporter les livres dans les foyers, les bibliothèques, les écoles.

Espérons que ces quelques heures passées à créer avec les enfants, à raconter et à conter ont semé des graines de lecteurs.

 

Premier Salon « Lettres du Maghreb », du 21 au 24 septembre, à Oujda, Maroc

En tant qu’auteure…, j’animerai des ateliers d’écriture autour de mon roman pour la jeunesse Les fabuleux voyages d’ Ibn Battouta, lors de cette première édition d’un salon du livre à Oujda.

Sur le site de l’Institut Culturel :

« L’ Agence de l’Oriental organise  le premier salon maghrébin du livre « Lettres du Maghreb » sous le thème « Dire la jeunesse, écrire l’espoir ».
Auteurs, poètes, romanciers, philosophes, éditeurs, libraires… du Maroc, du Maghreb, d’Afrique et d’ailleurs, seront à l’affiche et animeront le salon. Le Sénégal sera l’invité d’honneur.

Au programme :

34 tables rondes, 150 intervenants, des stands, un vernissage, une inauguration, une pièce de théâtre, 2 projections de films, des soirées artistiques, des formations, des animations, des contes et des ateliers jeunesse…

Les thématiques :

Jeunesse et migration,

Le Maghreb au féminin,

Au delà des frontières,

L’horizon africain,

Enjeux des régions au Maroc

Mémoires

Le Maghreb des idées

Littérature jeunesse
À travers les livres, les auteurs, les illustrateurs et les conteurs, le salon éveillera les sens de la jeunesse de l’Oriental afin de rêver le Maghreb.
Plus de détails sur le programme officiel du salon et sur nos réseaux sociaux. »

La Cigogne Volubile, 11-12-13 mai au Maroc

Merci à tous les enfants que j’ai rencontrés à l’institut Français de Marrakech, à celui d’Agadir, merci à leurs professeurs, à Kamal, à Zohra, à Hélène, à Fatima !

Expliquer le travail d’un auteur, d’un illustrateur, d’un éditeur, d’un libraire… Donner envie de lire et de se poser des questions…Proposer une autre littérature pour la jeunesse…Rencontrer d’autres créateurs et leur poser des tas de questions…

Voilà ce que je ferai la semaine prochaine avec les élèves des classes d’Agadir et de Marrakech, dans le cadre du festival La Cigogne Volubile et à l’invitation des Instituts Français du Maroc

 

Salon du livre de Paris 2016

12672096_10207574029163340_7919820186040389754_o

Séance de dédicaces pour les éditions Yomad, sur le stand du Maroc.

Et petit tour sur les stands des éditeurs et quelques entretiens avec des responsables des maisons d’éditions  : « Des albums pour enfants illustrés par la photographie ? Oui, pourquoi pas…En fait, on n’y pense pas….Il faudrait voir si c’est porteur » ou bien encore « non, non, les écrivains n’aiment pas être illustrés par la photo », ou encore « En fait, on ne reçoit pas ce genre de propositions…et la photo, c’est compliqué »…