Archives de catégorie : article de revue

Les Bêtes de Jacques Prévert et Ylla

« L’ œuvre de Jacques Prévert est traversée d’animaux, dont il fait régulièrement les héros de ses poèmes, films, ouvrages pour enfants ou encore de ses collages. On y croise de nombreux chevaux, antilopes, ânes, singes, oiseaux, animaux dont il met en lumière les conditions de vie, l’abandon, la domesticité, la captivité, l’abattage ou qu’il mobilise pour dénoncer la cruauté et l’injustice de la société humaine.   

Lorsqu’il rencontre avant la guerre la photographe Camilla Koffler, dite Ylla, dans le Montparnasse des artistes émigrés ou dans les premières expositions de photographies organisées dans les galeries parisiennes, Jacques Prévert ne peut sans doute pas rester insensible à l’expressivité et à la beauté de ses photographies d’animaux, dont elle s’est fait une spécialité et avec lesquelles elle connaît la notoriété en Europe d’abord, puis aux États-Unis. La collaboration professionnelle entre eux débouchera sur une relation amicale, entretenue par une correspondance abondante entre le poète et la photographe, qui vit à New York mais qui ne manque pas de rendre visite au poète à St Paul de Vence, où elle le photographie avec sa femme Janine et leur fille Michèle lors de ses séjours français. »

La suite, accompagnée de documents inédits, est à lire dans l’article que je signe dans le  numéro 83 de la revue Histoires Littéraires.

 

VENGEANCE ET CHÂTIMENT EN LITTERATURE JEUNESSE DANS LA REVUE MUSEMEDUSA

« Vengeance et châtiment dans l’univers des livres pour enfants, l’exemple des contes visuels d’Albert Lamorisse »

Si la littérature de jeunesse comporte très peu de références explicites à la déesse Némésis, son mythe a néanmoins laissé des traces visibles dans l’histoire des productions pour enfants. Cet article part à la recherche de ses différents avatars dans les contes de fées et contes moraux, mais également dans les contes visuels d’Albert Lamorisse, Bim le petit âne, Crin Blanc et Le Ballon Rouge publiés dans les années 1950. Cette étude permet de mettre en avant d’autres manifestations possibles de la déesse de la vengeance et de la mesure. Cette recherche des traces laissées par Némésis est également l’occasion de s’interroger sur le besoin de vengeance du lecteur enfantin.

Although children’s literature contains very few explicit references to the goddess Nemesis, her myth has nevertheless left visible traces in the history of children’s literature. This article sets out to research her different avatars in fairy tales and moral tales, but also in the visual tales of Albert Lamorisse, Bim le petit âne, Crin Blanc and Le Ballon Rouge published in the 1950s. Highlighting other possible manifestations of the goddess of revenge and measure, the search for traces left by Nemesis is also an opportunity to test the child reader’s need for revenge.

Pour lire l’article sur le site de la revue MuseMedusa, c’est ici http://musemedusa.com/dossier_8/le_guen/