Tous les articles par Laurence Leguen

Doctorante en littérature, je fais partie intégrante du laboratoire du CELLAM, au sein de l'université de Rennes 2. Je suis également auteure de romans pour la jeunesse.

n° 2 de la Revue Internationale de Photolittérature

http://phlit.org/press/?post_type=numerorevue&p=3098

Le N° 2 de la Revue Internationale de Photolittérature est paru !

Il est consacré aux relations entre photographie et théâtre.

« Ce numéro a une double origine. D’une part, il est issu d’une journée d’études organisée en décembre 2016 à Montpellier par Laurence Petit et Marianne Drugeon (EMMA, Université Paul Valéry-Montpellier 3), associées à Christine Kiehl (PASSAGES XX-XXI, Université Lumière-Lyon 2) et Jean-Pierre Montier (CELLAM, Université Rennes 2). Cette journée réunissait des chercheurs davantage orientés vers les études intermédiales que vers celles plus proprement théâtrales. Ces dernières sont, d’autre part, directement sollicitées, grâce à Brigitte Joinnault (THALIM, CNRS et Université Côte d’Azur), qui a bien voulu coordonner un dossier spécifiquement consacré à Tadeusz Kantor. Ce dossier possède sa propre cohérence mais il a aussi pour fonction, au regard de la première partie, d’en éclairer plusieurs aspects et d’élargir les perspectives qui s’y dessinaient. Ce Dossier Kantor est également issu d’une journée d’études, qui a eu lieu le 5 février 2016 à l’université Paris Diderot, « Relations théâtre-photographie. Tadeusz Kantor, mémoires imaginaires et filiations inconscientes », organisée par Suzanne Fernandez, Evelyne Grossman de l’axe EMOI (Esthétique, Médias/Musique, Oralité, Image) du Centre d’Études et de Recherches Interdisciplinaires en Lettres Arts et Cinéma (CERILAC/Université Paris Diderot) et par Brigitte Joinnault, du Centre Transdisciplinaire d’Épistémologie de la Littérature et des Arts Vivants (CTEL/Université Côte d’Azur). Cette même journée d’étude est l’une des réalisations d’un programme de recherche sur les formes de présences de la photographie dans les études théâtrales (FoPPHET) initié en 2011 ».

J’y signe un article consacré à l’album de Suzy Lee, Alice in Wonderland :
Quand la photographie nous fait accéder au petit théâtre de l’enfance, Alice in Wonderland, par Suzy Lee