Signé ALOUETTE , de l’écran à l’écrit (suite…)

En 1960, Pierre Véry (1900-1960), célèbre auteur de romans et scénariste, publie chez Hachette, dans la « Bibliothèque verte » le roman pour la jeunesse  Signé :  Alouette, dans lequel   trois jeunes garçons mènent une enquête autour d’un gangster déguisé en aveugle…

L’oeuvre est prolongée en 1967 :  le roman est adapté pour la télévision par Jean Vernier, sur un scénario d’Yves Jamiaque. Il sera diffusé  en huit épisodes le samedi soir, à 21h, sur la première chaîne de l’ORTF. Le succès est immédiat dans une époque où la télévision ne possède qu’une seule chaîne. Prolongement de l’expérience spectatorielle également, les fans peuvent retrouver les acteurs du film dans des reportages qui leur sont consacrés et reprendre le générique en chœur, grâce à la bande-originale qui est simultanément mise en vente.

La novellisation sort chez Hachette, au moment de la diffusion du téléfilm, dans un album grand format de 38 pages.

Elle a été envisagée  très tôt, puisque Noël Véry, le fils de Pierre Véry, réalise les photographies au moment du tournage.  La couverture de l’ouvrage porte la mention « d’après l’oeuvre de Pierre Véry ». Il n’est plus l’auteur du texte mais son lointain inspirateur, puisque entre-temps un scénariste a déjà adapté la première oeuvre. Le texte de la novellisation est lui confié à Claude Voilier, auteure prolixe des romans de la série du « Club des 5 » qui « raconte » à son tour une histoire, à partir du scénario. Circulation transmédiatique…

Le roman originel a été réédité chez Mango, dans la collection « Chambres noires » en 2009.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.