Ergy Landau

ergy-landau-self-portrait

Ergy Landau est née en 1896 dans une riche famille de marchands hongrois. Elle commence à étudier la photographie sous la houlette de différents photographes, dont  Olga Maté, son amie. Elle ouvre un studio, en 1919, dans le 4ème arrondissement de Budapest, quai Jozsef Ferenc. Son travail est largement inspiré par le style pictorialiste.

A partir de 1923, elle s’installe à Paris, ouvre le studio Landau, rue Lauriston, se consacre aux portraits, aux nus et aux photographies de paysages, jouant sur la lumière et les détails. Ylla et Nora Domas se forment chez elles. Son salon rassemble des photographes, des écrivains, et les artistes de la colonie hongroise installée à Paris.

Elle est la première en France à acheter un Rolleiflex 4×4, puis 6×6, qui lui permet de saisir plus aisément les expressions des enfants qu’elle photographie. Ses portraits d’enfants paraissent dans des revues d’arts, sont utilisées dans la publicité puis dans la presse. Elle expose également ses clichés dans des galeries, comme le Studio Saint Jacques en 1934 ou  la galerie Escalle en 1936, aux côtés d’Ylla et Jahan. Elle fait partie du groupe « Les Dix »qui expose en 1936 à la Galerie du décorateur Jules Leleu.

Progressivement, Ergy Landau évolue vers un style humaniste. Membre du « Groupe des XV », elle expose régulièrement au Salon national de la photographie, à la Bibliothèque Nationale, au côté de ses confrères Doisneau, Izis, Ronis … En 1936, elle participe à la première grande exposition officielle consacrée à la photographie dans un musée de l’Etat, au pavillon de Marsan, au Louvre. En 1936, encore, le Daily Mirror lui commande 365 photographies d’une petite fille pour illustrer l’actualité politique au quotidien. Elle renonce rapidement à ce projet.

Elle réalise trois albums pour enfants  :  Le Petit chat,  Enfants et Horoldamba le petit Mongol.

Elle décède à Paris en 1967.

Références des ouvrages pour enfants :

Enfants, Ergy Landau, Paris, O.E.T, 1936.

Le Petit Chat,  , Ergy Landau, Maurice Genevoix, Paris, Arts et métiers Graphiques, 1957.

Horoldamba le petit Mongol, Ergy Landau, Yves Bonnieux, Paris, Calmann-Levy, 1957.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *