Retour en images sur la journée « Album et photographie », Université d’Artois, 16 juin

Retour en images sur cette première journée ( historique ?) dédiée au livre pour enfants illustré de photographies, qui s’est tenue à Arras, vendredi dernier :

Lors de ce « Tour d’horizon de la photolittérature pour la jeunesse », j’ai eu le plaisir de présenter les résultats de deux années de recherches, de définir ce qu’est la « photolittérature », et de proposer un tour d’horizon historique et géographique des productions éditoriales, depuis l’invention de la photographie.

Christophe Meunier (Université Orléans-Tours) a rappelé l’importante contribution de la photographe Dominique Darbois à ce corpus photolittéraire et souligné le nouveau regard porté sur l’altérité,  par les collections « Enfants de la terre » et « Enfants du monde ».

Christine Morault nous a présenté l’important travail de préservation du patrimoine réalisé par les éditions MeMo, avec les rééditions du Coeur de Pic, de Daschenka, et d’Animaux à mimer, avant de nous proposer de nous mettre dans la peau de Rodtchenko lui-même !

Marine Allibert  (Université de Lille 3) nous a proposé quelques exemples de collaboration entre photographes et milieu scolaire.

Et pour clore cette excellente journée, Natacha Yahi ( Université de Lille 3) est revenue sur la polémique autour des photographies de Sarah Moon pour son Petit Chaperon Rouge et sur la question de l’irréel de la photographie dans le livre de Duane Michals Upside down...

Merci à Eléonore Hamaide  d’avoir eu l’idée de croiser les expertises, en conviant spécialistes de la photographies, de géographie-littéraire, de photolittérature et une éditrice engagée !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *