Les PTT selon Piet Zwart

Lire un manuel sur le fonctionnement des postes, télécommunications et télégrammes hollandais n’a certainement rien de très attrayant pour un enfant, à moins que son auteur ne le transforme en livre-spectacle, comme dans cet Het Boek van PTT, paru en 1938.

Tout est dans le visuel, dans la construction architecturale d’une double page, qui dans un même espace rassemble texte et reproductions de cartes, photographies d’objets, de personnes faisant la queue au bureau de poste, de personnages en cartons qui ne sont pas sans rappeler ceux de Rodtchenko, de photomontages… Le tout accompagné de multiples couleurs, d’une typographie variée et  variable  dans sa taille et perturbée par l’irruption de mots manuscrits ! L’humour ne manque pas, avec ce monstre enfermé dans un paquet, pas plus que l’irrationnel, avec ces paysages imaginaires, parcouru par un postier qui semble emporté par la vitesse.

Aux commandes de cet ouvrage, Piet Zwart (1885-1977), architecte, typographe, designer hollandais, proche du mouvement de Stijl et de la revue du même nom, en contact avec Lissitsky, Rodtchenko, Van Doesburg, Schwitters et les membres du Bauhaus et qui semble réaliser avec cet ouvrage une compilation de toutes les avant-gardes des années 30.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.