Portraits de pays dans les collections jeunes publics dans la revue Textimage de l’automne !

Ce dossier réunit les contributions des chercheurs présents aux deux journées d’étude organisées par le Greces-Cellam de l’université Rennes 2 et portant sur les portraits de pays dans les collections d’ouvrages pour la jeunesse. 

Extrait de l’introduction : 

“Du récit de voyage imaginaire du début du XXe siècle aux documentaires fictionnels des années 1950 ou ceux d’aujourd’hui, le genre du « portrait de pays » forme une importante catégorie de la littérature pour la jeunesse, même si ce terme est encore peu usité pour désigner ces ouvrages qui présentent, directement ou indirectement, des territoires. Il s’agit d’ouvrages destinés aux enfants pour mettre en livre le monde, dire l’espace et la spatialité, décrire l’ici et l’ailleurs, par le texte et/ou par l’image, par la fiction ou le documentaire, par la photographie ou l’illustration graphique. Ces livres, majoritairement rassemblés sous formes de collections déterminées, proposent une « connaissance du monde », conjuguent la notion de spatialité avec celles de pays, au sens large de l’acception du mot, d’identité nationale ou régionale et d’altérité. Ces séries ont souvent été pensées pour faire connaître la vie d’enfants d’ailleurs, avec l’intention de contribuer à la paix entre les peuples tout particulièrement au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Prenant en quelque sorte la suite des études sur les « Portraits de Pays » en photolittérature, initiés par David Martens et Jean-Pierre Montier notamment, ce dossier explore les « Portraits de Pays » dans les collections éditoriales à destination de la jeunesse.

A partir d’un panorama d’ouvrages tirés d’espaces géographiques et de temporalité différents, les articles de ce dossier questionnent le portrait de pays pour la jeunesse sous l’angle de son histoire, de sa matérialité, de ses évolutions et variations, de sa représentation, de sa circulation et de sa réception. Il tente d’esquisser une généalogie du genre et de dégager les marqueurs génériques de cette production destinée à la jeunesse. L’utilisation d’un patrimoine iconographique questionnant la génétique de ces œuvres, les analyses présentées portent également sur les liens complexes entre le texte et l’image, afin d’approcher un « portrait » de pays qui partage avec les arts visuels de nombreux points de convergence et examinent comment s’articulent dans ces portraits les relations entre textes et images, dessinées ou photographiques. Ces analyses ambitionnent également de mesurer la logique de collection – de nombreuses séries déclinant pour chaque titre, le quotidien d’un enfant dans un pays différent – et l’impact de la mise en série tant du côté des auteurs et autrices que de celui des lecteurs et lectrices.”

La suite est à découvrir ici : 

http://revue-textimage.com/conferencier/12_portraits_de_pays/introduction1.html 

Au sein de ce dossier on trouvera plusieurs articles portant sur des collections photo-illustrées : 

Laurence Le Guen , Sur le seuil des collections phototextuelles de portraits de pays pour la jeunessehttp://revuetextimage.com/conferencier/12_portraits_de_pays/leguen1.html

Elina Druker, Idéologie et exotisme – Anna Riwkin et Children of the World, http://revuetextimage.com/conferencier/12_portraits_de_pays/drucker1.html

Caterina Ramonda, Regarder le monde dans la presse et les collections pour la jeunesse italienne des années 1960/1970 http://revuetextimage.com/conferencier/12_portraits_de_pays/ramonda1.html

 


Publié par

Leguen Laurence

Docteure en littérature française,je suis l'auteure d'une thèse soutenue le 14 mai 2019, intitulée "Littératures de jeunesse et photographie, mise à jour et étude analytique d'un corpus éditorial européen et américain, de 1860 à aujourd'hui". Je fais partie du laboratoire CELLAM, de l'université de Rennes 2. Je suis également auteure de romans pour la jeunesse et commissaire d'expositions consacrées ux photographes Ergy Landau et Lily Franey. J'ai signé la postface de la réédition du livre d'Ylla : Deux petits ours, MeMo éditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search