Tana Hoban s’expose à Castiglione delle Stiviere, entretien avec Elisabeth Lortic

copyright Mutty

Depuis le 22 octobre , et jusqu’au 22 janvier 2022, la librairie-espace d’exposition Mutty accueille une exposition dédiée à la photographe américaine Tana Hoban, pionnière du livre photographique pour enfants.

Cette exposition hommage permet aux visiteurs de redécouvrir les ouvrages, photographies et films de la photographe, mais également de participer à des ateliers.

Elisabeth Lortic, de l’association des Trois Ourses, nous a accordé un entretien. 

Elisabeth Lortic, comment a été conçue cette exposition et qui en assure le commissariat ? 

Quand l’association des Trois Ourses a décidé de fermer après 30 années d’activités, nous avons réfléchi à ce que l’on pouvait faire des œuvres que nous possédions, dont des œuvres de Tana Hoban. Le Cnap (Centre National des Arts plastiques) qui avait soutenu la publication d’un livre sur les travaux de Jean Widmer par Katsumi Komagata, s’est présenté comme un lieu naturel d’accueil.  Le Cnap a une mission de diffusion et de valorisation des œuvres. Sandra Cattini, Responsable de la collection design et arts décoratifs, pôle collection, s’est impliquée avec énergie et a permis que l’exposition se réalise dans un temps relativement court (étant donné les conditions nouvelles de travail due à la pandémie).

En 2018, l’éditeur italien Lazy Dog associé à la structure Mutty nous a acheté les droits pour une version bilingue (italien/anglais) du catalogue raisonné des livres de Katsumi Komagata. Le travail de médiation autour des livres de Katsumi Komagata s’est poursuivi chez Mutty avec l’association Peekaboo qui a travaillé à la Petite école des Trois Ourses. Au sein de ce groupe Mutty, Giulia Giazzoli est particulièrement intéressée par la photographie et le livre photo. Je l’ai assez naturellement orientée sur Tana Hoban comme une base d’un travail plus approfondi sur le sujet et Giulia m’a associé à l’organisation de cette exposition Guardare è un gioco i libri fotografici di Tana Hoban

copyright Mutty

Qu’y trouve-t-on ?

L’exposition est centrée sur Tana Hoban. On y trouve toutefois les deux imagiers très novateurs d’Edward Steichen, avec lequel elle a collaboré. Edward Steichen, photographe et directeur de la photographie au MoMa de New York, l’a exposée dans « Six femmes photographes », aux côtés de Helen Levitt et de Dorothea Lange, puis en 1955 dans la fameuse exposition «Family of Man». Les livres de Tana Hoban qui sont exposés chez Mutty sont ceux que l’on a donnés au Cnap. Quelques images proviennent aussi de la collection de Grummond dans l’université du Mississipi qui accueille les archives de Tana Hoban. Les photographies exposées sont tirées de l’exposition de Bologne que nous avions réalisée avec elle. Ce sont des tirages d’environ 40 x60 cm. 

copyright Mutty

Parlons du lieu

Mutty est un lieu à Castiglione delle Stiviere, près du lac de Garde. Il associe une librairie, un restaurant, une salle d’atelier, une salle d’exposition, avec une très belle lumière. Les proportions du lieu correspondent bien à la modestie des Trois Ourses et à notre matériel. Le scénographe, Paolo Cremonesi, a fait un joli travail sur du carton léger pour présenter les photos comme dans des livres ouverts, dans lesquels les images se répondent deux par deux. Cela rappelle les double-pages des livres de Tana. Les visiteurs peuvent déambuler entre elles comme dans un labyrinthe. Il n’y a pas de parcours imposé, mais une observation un peu plus longue permet de dégager des thématiques, forme, matière, couleur… Dans une petite salle noire, derrière un rideau, les visiteurs peuvent découvrir de petits films sur les animaux, réalisés par Tana Hoban. Les écrans ont tendance à attirer les visiteurs, surtout les petits, mais ces petits films de trois minutes bien positionnés, ne les empêchent pas de circuler dans l’exposition.

copyright Mutty

Comment sont présentés les livres ?

Ils sont placés en ordre chronologique en deux grandes bandes superposées : l’une à hauteur d’adulte et l’autre plus basse. Ils forment un fond qui montre l’importance du travail de Tana Hoban. C’est assez graphique. J’aurais voulu que certains ouvrages soient présentés à livre ouvert mais l’espace et les contraintes de conservation du Cnap ne le permettaient pas. Dans la librairie, on trouve les livres américains et les livres en français de chez Kaléidoscope. Malheureusement beaucoup sont épuisés. Certains livres de seconde main sont mis à disposition des enfants.

copyright Mutty

Trouve-t-on des écrits dans cette exposition ?

Les cartels sont très simples. Il s’agit de la fiche de catalogage qui est placée sur le mur, sous les livres, sans que cela ne gêne la vision globale des livres. Il y a une vitrine à hauteur d’enfant qui accueille les jouets que Tana nous avait confiés et qui lui avait servi à faire Des couleurs et des choses. On présente aussi le portrait de Tana par Sarah Moon, qui a servi pour la couverture de l’autobiographie que nous avons éditée Regarde bien / Look again : les albums photographiques de Tana Hoban, à l’occasion de l’exposition à Bologne.

Giulia Giazzoli a réalisé un catalogue en grand format journal et en faible tirage qui comprend plusieurs textes sur la photographie pour enfants, une interview dans laquelle je parle de mes relations avec Tana, et des photographies de Tana Hoban.  Des marque-pages avec un trou qui rappelle celui que Tana utilisait dans ses interventions aussi bien que dans ses “Look Book” pour permettre  au jeune lecteur de diriger son regard et “cadrer”. 

copyright Mutty

Quelles réactions avez-vous constatées de la part des visiteurs ?

Pour de nombreux visiteurs les livres de Tana étaient une découverte car en Italie seuls sont publiés jusqu’à présent les livres en petits formats carrés Bianco e Nero, Che cos’è ?, Giallo, rosso, blu publiés par Camelozampa.  Les enfants ont beaucoup apprécié l’atelier de Coline Irwin le week-end dernier. Il y en aura d’autres d’ici la fin de l’exposition fin janvier avec Luca Ganzerla et Giulia Mirandola. 

Le site de Mutty https://www.mutty.it/

Merci Elisabeth !
5a. Tana Hoban – Fonds Les Trois Ourses – Centre national des arts plastiques – © Cnap

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Capture_CC-300x159.jpg.


Publié par

Leguen Laurence

Docteure en littérature française,je suis l'auteure d'une thèse soutenue le 14 mai 2019, intitulée "Littératures de jeunesse et photographie, mise à jour et étude analytique d'un corpus éditorial européen et américain, de 1860 à aujourd'hui". Je fais partie du laboratoire CELLAM, de l'université de Rennes 2. Je suis également auteure de romans pour la jeunesse et commissaire d'expositions consacrées ux photographes Ergy Landau et Lily Franey. J'ai signé la postface de la réédition du livre d'Ylla : Deux petits ours, MeMo éditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search