La photographie défend sa place en littérature jeunesse | Livres Hebdo

“Qui a peur de la photographie en littérature
jeunesse ? Pas les enfants, assurément,
répondent Laurence Le Guen, auteure d’une
thèse sur ce genre méconnu, et Brigitte Morel,
directrice des éditions Les Grandes Personnes.
Pourtant, les livres photos pour les petits, surtout
lorsqu’il s’agit de fictions, restent boudés par les
parents et les libraires. Tour d’horizon d’un champ
éditorial foisonnant qui n’a pas dit son dernier
mot.
Par Souen Léger,
le 04.08.2021

Au rayon jeunesse, le dessin est roi, éclipsant d’autres formes d’illustrations, en particulier la photographie, présente dans la littérature française pour enfants dès le début du 20 siècle. Discrète, souvent dédaignée par les  professionnels du livre, cette “photolittérature jeunesse”, comme la nomme Laurence Le Guen, chercheure associée à l’université de Rennes 2, est en train de sortir de l’ombre. Plusieurs événements, en France comme à l’étranger, lui ont été consacrés, retraçant une histoire aussi riche que tourmentée. Jusqu’au 20 septembre, la médiathèque José Cabanis de Toulouse propose ainsi l’exposition “Clic Clac, la photographie dans la littérature jeunesse”.
“On admet la photographie dans les documentaires ou les imagiers, bien sûr, mais aussitôt qu’elle accompagne une fiction, elle fait peur. Cela fait plus de 100 ans que l’on fonctionne avec cette réticence, malgré quelques améliorations depuis les années 2000 peut-être”, retrace  Laurence Le Guen, auteure d’une thèse sur ce champ éditorial ignoré de la recherche jusqu’à ce qu’elle y plonge à partir de 2015. “Au début, nous pensions qu’il existait 500 ouvrages photolittéraires, mais c’est en fait par milliers qu’il faut les compter ! De grands photographes et écrivains ont contribué à écrire l’histoire de cette photolittérature jeunesse en France, en Europe et aux Etats-Unis”, poursuit-elle.”

La suite à lire sur le site de Livre Hebdo https://www.livreshebdo.fr/article/la-photographie-defend-sa-place-en-litterature-jeunesse 2/8


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.