Nina Crews ‘s books or how to add magic to everyday life

©Nina Crews

Les jeunes américains connaissent bien les livres de Nina Crews. Qu’elle choisisse de donner un nouveau visage aux comptines anglo-saxonnes traditionnelles ou aux haiku de Richard Wright,  qu’elle crée ses propres histoires, ses livres aux photo-montages-collages colorés trouvent leur place depuis vingt-cinq ans sur les rayonnages de toutes les bibliothèques enfantines Nord-américaines. 

Nina Crews a accepté de répondre à nos questions.

Young Americans are familiar with Nina Crews’ books. Whether she chooses to give a new face to traditional Anglo-Saxon nursery rhymes or to Richard Wright’s haiku, or whether she creates her own stories, her books with their colourful photo-montages and collages have found their place on the shelves of all North American children’s libraries for the past twenty-five years. 

Nina Crews agreed to answer our questions.

Dear Nina Crews, What is your professional background?

I have been writing and illustrating children’s books for over 25 years. I worked in animation production for ten years and have also done some art teaching and freelance illustration work.

How long have you been interested in photography?

My interest in photography began early. Photographs and cameras were a part of family life. My dad took lots of family photos and printed them in a small darkroom in our home. He also incorporated photography into some of the graphic design work he and my mother (she is the daughter of Donald Crews and Ann Jonas) created and in some of his children’s book illustrations. Sometimes this work included photographs of me or my sister. In college, I decided to make photography the media I would focus on for my creative work. I began to experiment with photo collages soon after college.

Who are the photographers who influence you?

I’ve always been drawn to street/snapshot photography. I grew up in New York and have always been drawn to the energy and liveliness of photos of people, places and their things. I love the storytelling in this work and there is so usually much to look at. Mid 20th century photographers like Helen Levitt, Andre Kertesz and Roy DeCarava are a few favorites. Another huge influence has been the photocollage work of Hannah Hoch and Romare Bearden.

Photo illustration from ONE HOT SUMMER DAY © Nina Crews, Greenwillow Books , 1995

Chère Nina Crews, quel est votre parcours professionnel ?
J’écris et j’illustre des livres pour enfants depuis plus de 25 ans. J’ai travaillé dans la production d’animations pendant dix ans et j’ai également enseigné l’art et travaillé en tant qu’illustratrice indépendante.
Depuis combien de temps vous intéressez-vous à la photographie ?
Mon intérêt pour la photographie a commencé très tôt. Les photographies et les appareils photo faisaient partie de la vie familiale. Mon père prenait beaucoup de photos de famille et les imprimait dans une petite chambre noire à la maison. Il a également intégré la photographie dans certains travaux de conception graphique que ma mère  et lui ( Nina Crews est la fille de  Donald Crews and Ann Jonas, deux célèbres auteurs-illustrateurs américains de livres pour la jeunesse) ont réalisés et dans certaines illustrations de livres pour enfants. Ces travaux comprenaient parfois des photos de moi ou de ma sœur. À l’université, j’ai décidé de faire de la photographie le média sur lequel je me concentrerais pour mon travail créatif. J’ai commencé à expérimenter les collages de photos peu après l’université.
Quels sont les photographes qui vous influencent ?
J’ai toujours été intéressée par la photographie de rue et les instantanés. J’ai grandi à New York et j’ai toujours été attirée par l’énergie et la vivacité des photos de personnes, de lieux et de leurs objets. J’aime la narration dans ce travail et il y a généralement beaucoup de choses à regarder. Les photographes du milieu du XXe siècle comme Helen Levitt, André Kertész et Roy DeCarava sont quelques-uns de mes préférés. Le travail de photocollage de Hannah Höch et celui de Romare Bearden m’ont également beaucoup influencée.

Photo illustration from SEEING INTO TOMORROW , copyright Nina Crews, Haiku By Richard Wright, Milllbrook Press, an imprint of Lerner Publishing Group? 2018

How many children’s books have you published?

Fifteen.

What was the title of your first book?

One Hot Summer Day. It was published in 1995 by Greenwillow Books.

What is your most recent book?

A Girl Like Me, written by Angela Johnson, published 2020 by Millbrook Press.

What are the subjects of your books?

The books that I have written and illustrated are fictional stories with child protagonists. Most of my books have been set in the city and my stories feature children in familiar everyday settings. I have illustrated two poetry books, and two collections of children’s nursery rhymes and songs. The photo illustrations in these books also depict children in familiar settings.

Combien de livres pour enfants avez-vous publiés ?
Quinze.
Quel était le titre de votre premier livre ?
One Hot Summer Day. Il a été publié en 1995 par Greenwillow Books.
Quel est votre livre le plus récent ?
A Girl Like Me, écrit par Angela Johnson, publié en 2020 par Millbrook Press.
Quels sont les thèmes abordés dans vos livres ?
Les livres que j’ai écrits et illustrés sont des histoires fictives avec des protagonistes enfants. La plupart de mes livres se déroulent en ville et mes histoires mettent en scène des enfants dans des contextes quotidiens familiers. J’ai illustré deux livres de poésie et deux recueils de comptines et de chansons pour enfants. Les illustrations photographiques de ces livres représentent également des enfants dans des environnements familiers.

Photo illustration from THE NEIGHBORHOOD MOTHER GOOSE ©Nina Crews, Publishers Greenwillow Books, 2004

Who are your readers?

This varies a bit from book to book, but for the most part, my books are for children ages 1 to 8.

What place does photography have in your books?

Photography and collage are been the principal tools I have used in my illustrations. I like to create layered images and play with scale. Sometimes I add drawing or other graphic elements. I find that collage is a great way to add humor, explore dreams and deepen emotional impact of a text.

Why photography rather than drawing?

I love how beautifully photographs render the surfaces of things with great detail and specificity. I love how looking at photographs helps us see the details in the world around us and to enjoy both the differences and similarities that we find in what we see.  When I began illustrating children’s books, photography felt like the modern and fresh way to explore ideas. At that time artists like Cindy Sherman, Louise Lawler, and Carrie Mae Weems were big names in the NY art world and it seemed like people were finally taking photography more seriously as fine art. I thought the same thing could and should happen in picture book illustration.

Did you find it difficult to get your books with photographs accepted?

My first editor published many books with children’s photo illustrator Tana Hoban and was very open to my photo collage style. That first book, One Hot Summer Day, has been in print for over 25 years. Many of my books have sold well and been recognized by prestigious organizations in the US publishing world. That said, selling new projects can sometimes be hard and I have had editors reject proposals simply because they didn’t care for photo illustration work. I am currently exploring other illustration styles and am working on three new projects that are digitally drawn and collaged with just a few photographs included for texture.

Photo illustration from THE NEIGHBORHOOD MOTHER GOOSE ©Nina Crews, Publishers Greenwillow Books, 2004

Qui sont vos lecteurs ?
Cela varie un peu d’un livre à l’autre, mais la plupart du temps, mes livres s’adressent aux enfants de 1 à 8 ans.
Quelle place occupe la photographie dans vos livres ?
La photographie et le collage sont les principaux outils  utilisés dans mes illustrations. J’aime créer des images en couches et jouer avec les échelles. Parfois, j’ajoute des dessins ou d’autres éléments graphiques. Je trouve que le collage est un excellent moyen d’ajouter de l’humour, d’explorer les rêves et d’approfondir l’impact émotionnel d’un texte.
Pourquoi la photographie plutôt que le dessin ?
J’aime la beauté des photographies qui rendent la surface des choses avec beaucoup de détails et de spécificité. J’aime le fait que regarder des photographies nous aide à voir les détails du monde qui nous entoure et à apprécier à la fois les différences et les similitudes que nous trouvons dans ce que nous voyons. Lorsque j’ai commencé à illustrer des livres pour enfants, la photographie m’est apparu comme un moyen moderne et original d’explorer des idées. À cette époque, des artistes comme Cindy Sherman, Louise Lawler et Carrie Mae Weems étaient des grands noms du monde de l’art à New York et il semblait que les gens prenaient enfin la photographie plus au sérieux en tant qu’art. Je pensais que la même chose pouvait et devait se produire dans l’illustration de livres d’images.
Avez-vous eu des difficultés à faire accepter vos livres avec des photographies ?
Mon premier éditeur a publié de nombreux livres avec l’illustratrice de photos pour enfants Tana Hoban et s’est montré très ouvert à mon style de collage de photos. Ce premier livre, One Hot Summer Day, a été publié pendant plus de 25 ans. Nombre de mes livres se sont bien vendus et ont été reconnus par des organisations prestigieuses du monde de l’édition américaine. Cela dit, il est parfois difficile de vendre de nouveaux projets et il est arrivé que des éditeurs rejettent des propositions simplement parce qu’ils n’aiment pas le travail d’illustration photographique. Je suis actuellement en train d’explorer d’autres styles d’illustration et je travaille sur trois nouveaux projets qui sont dessinés numériquement et collés avec seulement quelques photographies pour la texture.

Photo illustration from A GIRL LIKE ME , ©Nina Crews, publisher Millbrook Press, an imprint of Lerner Publishing Group, 2020

Do you produce them alone? Do you write the texts? Do you make the pictures alone?

I work with mainstream US trade publishers both as an author/illustrator and as an illustrator. With any book that I write, come up with a concept, create a manuscript and sketch, and then pitch the project to publishers. With the poetry or song collections, I gathered together previously published materials and pitched proposals to illustrate those texts.  

Are they translated in other countries?

No. None have been translated or reprinted in other countries. I would be delighted if that could happen at some point!

Which reader were you as a child?

I read a lot when I was a child. (I still do.) I loved myths, fairy tales and stories with a bit of magic, though the books that I saved from my childhood are mostly about contemporary children in the real world. Now that I am creating my own books, I find that I often try to combine these two genres through stories and images that add a bit of magic to the everyday.

Photo illustration from A GIRL LIKE ME , ©Nina Crews, publisher Millbrook Press, an imprint of Lerner Publishing Group, 2020

Les produisez-vous seule ? Est-ce que vous écrivez les textes ? Réalisez-vous les images seule ?
Je travaille avec des éditeurs commerciaux américains grand public à la fois en tant qu’auteur/illustrateur et en tant qu’illustrateur. Pour chaque livre que j’écris, je trouve un concept, je crée un manuscrit et une esquisse, puis je présente le projet aux éditeurs. Pour les recueils de poèmes ou de chansons, j’ai rassemblé des documents déjà publiés et j’ai fait des propositions pour illustrer ces textes.
Sont-ils traduits dans d’autres pays ?
Non. Aucun n’a été traduit ou réimprimé dans d’autres pays. Je serais ravie si cela pouvait arriver un jour !
Quelle lectrice étiez-vous dans votre enfance ?
Je lisais beaucoup quand j’étais enfant. (Je le fais toujours.) J’aimais les mythes, les contes de fées et les histoires avec un peu de magie, bien que les livres que j’ai gardés de mon enfance concernent surtout des enfants contemporains dans le monde réel. Maintenant que je crée mes propres livres, j’essaie souvent de combiner ces deux genres à travers des histoires et des images qui ajoutent un peu de magie au quotidien.

 

Many Thanks, Dear Nina ! 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Capture_CC-300x159.jpg.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.