L’ l’imparfait de l’objectif

bm_12379_673198

 

Editions Belfond, Paris, 1989, réédité chez Actes Sud en 2001.

Dans le rétroviseur de la carrière de Robert Doisneau, Brâncusi, Braque, Cartier-Bresson, Léauteau, Léger, Picasso, Ronis, Utrillo… et tant d’ anonymes.

Extrait : « C’est alors que, comme les rois-mages accourant du fond de l’horizon, les philosophes  sont venus nous offrir le punctum et le studium. C’était bien aimable de leur part, mais, à proprement parler, ces cadeaux ne m’ont apporté aucune aide et même, j’ose dire, ils ont fait germer dans ma tête l’impression d’être assailli par une troupe de séminaristes jacassants et qui venaient me chiper mes jouets ». p.187


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *