Bildebuch, d‘Hannah Höch

original__63536-1480352644

Bildebuch, d‘Hannah Höch (1889-1972), paraît en 1945, à Berlin. Il est réédité en fac-similé avec une traduction en anglais en 2008 par la maison d’édition berlinoise The Green Box, qui le sort enfin de l’obscurité.

Hannah Höch, figure du dadaïsme allemand, fait du photomontage sa marque de fabrique, son mode d’expression. Avec ses photomontages réalisés à partir de découpages et collages de photographies, le plus souvent en noir et blanc, rehaussées de touches de peinture ou de papier de couleur vive, qui font face à autant de courts poèmes, elle créé pour cet ouvrage pour enfants, un jardin fantastique, imaginaire, plein de non-sens, peuplé d’animaux hybrides abolissant les frontières entre les espèces, jusque dans leur nom (The Runfast), qui peut-être existent dans l’imaginaire des enfants.

Ces animaux hybrides sont-ils l’image d’une société déréglée, dévastée, menaçante après la seconde guerre mondiale ? Et ce jardin,  dans lequel ils évoluent est-il le Paradis perdu ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.