JE « Théâtre et photographie », université de Montpellier

img_0620

 Extrait :

« L’album pour la jeunesse Alice in Wonderland, quand la photographie nous fait accéder au  « petit théâtre de l’enfance »

Nombreux sont les ouvrages de la littérature pour enfants contemporaine à multiplier les emprunts au théâtre, par la présence dans certains ouvrages de traditions théâtrales, comme le théâtre de marionnettes et le théâtre d’ombres, par la présence d’éléments visuels  de la scène, comme le rideau rouge. Les spécialistes de la littérature de jeunesse soulignent également la ressemblance métaphorique entre les comédiens d’un spectacle et les personnages du livre, la mutation de l’espace de la page en espace scénique, celle de l’illustrateur en metteur en scène, jusqu’au lecteur qui se mue en spectateur. La complicité entre théâtre et album pour enfant est désormais un fait reconnu.

Mais, lorsque la photographie se mêle de la création des illustrations, de leur insertion dans l’espace visuel du livre, comme dans le Alice in Wonderland, de Suzy Lee, c’est la lecture de l’image de l’album qui s’en trouve complexifiée, par ses rapports à la réalité et à l’imaginaire. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.