John et Jennifer, série pour enfants modèles

Jennifer goes to school en 1946 et John and Jennifer at the zoo en 1946, John and Jennifer at the farm en 1948, John and Jennifer at the circus en 1949, John and Jennifer and their pets en 1951, John and Jennifer go camping en 1954, John and Jennifer go to London en 1956, John and Jennifer go sailing en 1957 sont les volumes d’une série publiée par Thomas Nelson & Sons à  London, Edinburgh, Melbourne, New-York et Toronto.

Ces ouvrages  sont abondamment illustrés par la photographie en noir et blanc et en couleur, toutes signées Gee  Denes, qui écrit parfois les textes ou cède la plume à Valerie Higgins, Elsie M. Harris ou D.J. Desmond. 

Sur les 39 pages de l’ouvrage on compte 28 photographies, plus une en  couverture à partir des années 50. La double page accueille une à deux photographies. Il peut s’agir d’ une photo détourée en vignette et une photo pleine page, soit une photographie pleine page ou imprimées au trois quart. Seules les photos détourées d’objets apportent un peu de distraction dans cette mise en page un peu lourde qui fait alterner pavé de texte et pavé photographique.

Les photographies sont des scènes de vie en intérieur ou extérieur, avec des personnages extrêmement souriants, photographiés dans des poses figées, qui ne sont pas sans évoquer des vitrines de grands magasins. On pense aussi aux photographies des magazines pleines de petits enfants modèles. Elles nous proposent en tout cas des vues d’une Angleterre de l’après-guerre  prospère et radieuse.  Parents et enfants sont élégants, les maisons sont grandes et confortables, les tables bien garnies, les vergers garnis de pommiers donnant en abondance…

Ces photographies peinent sans doute à toucher le lecteur. Pas un des personnages présent sur l’image ne le fixe et ne l’invitera à pénétrer dans l’univers qu’elles contiennent. Le lecteur a du mal à trouver sa place dans l’espace de l’image et reste à distance, contemplatif.  Notons, qu’il  est également difficile d’identifier les personnages récurrents, John et Jennifer, d’un ouvrage à l’autre et donc de s’attacher à eux. 

 

Les critiques louent la capacité d’instruction et de distraction des ouvrages, les histoires charmantes et la beauté des photographies. Les ouvrages sont prétexte, comme dans les autres docu-fictions portées par des personnages récurrents, à découvrir un nouvel univers. Ils abondent en informations documentaires distillées habilement dans la fiction. 

Gabor J. Denes (1909-?) est l’auteur de nombreux autres ouvrages pour enfants dont Animals and their young en 1936, Button and Mac adventure en 1949, London Scrapbook a collection of photographs en 1950, Your book of sailing en 1963…

Licence creative commons

Ces billets sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons: reprise autorisée avec attribution du texte à son auteur; pas d’utilisation commerciale; pas de modification.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.