L’enfant et la colombe, Doisneau photographe-conteur

 

product_full_10813

En 1978, Robert Doisneau réalise les photographies de ce conte pour enfants : « Il était une fois un petit garçon qui rêvait d’une colombe. D’une colombe bien à lui, d’une colombe qui serait sa meilleure amie ».

L’idée vient de Pierre Derlon, dresseur de colombes pour la compagnie du Marquis de Cuevas, et ami de Robert Doisneau : « Il demeurait à Gentilly, tout près d’ici et j’étais allé dîner chez eux un soir. La propriétaire leur avait coupé l’électricité ; il y avait des bougies, mais des bougies comme dans la grotte de Lourdes, vingt-cinq au moins, et des pigeons en liberté, des colombes qui passaient, éteignaient les bougies. (…) Il m’a proposé de faire un conte très alambiqué, très littéraire, avec une fée, mais en réalité ce qui était bien plus féérique, c’était la façon dont il vivait… »raconte Robert Doisneau dans un entretien accordé à La Joie par les livres.

C’est finalement un américain, James Sage, qui écrira le texte et l’ouvrage sera édité chez Workman Publishing Company, à New York, en 1978, en anglais, puis aux éditions Chêne à Paris.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.