« Portraits de pays. Textes, images, sons », le colloque

Dépeindre un lieu, quoi de plus courant ? La pratique est si ancienne que sa familiarité a pour une large part occulté l’existence d’un genre à part entière, le portrait de territoire, dédié à la (re)présentation de lieux tels que des villes, des régions et des pays. Ce genre n’a cessé d’évoluer au cours d’une histoire qui l’a vu se décliner sous différentes formes médiatiques : du livre aux sites web en passant par la photographie, le cinéma et la télévision, la radio ou encore dans le cadre d’expositions.
Ce colloque a pour ambition de proposer la cartographie de ce genre aussi méconnu qu’extraordinairement courant. Pour ce faire, des spécialistes de différentes disciplines (études littéraires, histoire et esthétique de la photographie, du cinéma…) seront conviés à
un dialogue avec des auteurs de portraits de pays ainsi qu’avec celles et ceux que ces questions intéressent.

Voici le programme et le lien https://cerisy-colloques.fr/portraitspays2019/

Jeudi 4 juillet

Matin:
Sophie LÉCOLE SOLNYCHKINE, David MARTENS & Jean-Pierre MONTIER : Introduction
Catherine BERTHO-LAVENIR : Il Bel Paese, le « petit pays » : portraits de pays dans les revues du Touring Club d’Italie et de France

Après-midi:
Jean-Pierre MONTIER : Mais qu’est-ce finalement qu’un « pays » ? Rives et dérives de Pierre Loti
Jean ARROUYE : Portraits gioniens de la Haute-Provence ou la photographie multiréférentielle instrument d’un art moderne de la vanité
Thomas CLERC, écrivain

Vendredi 5 juillet

Matin:
Marcela SCIBIORSKA : Des « livres de photographies grand public » : les stratégies éditoriales derrière les portraits de pays dans la Guilde du Livre
Olivier LUGON & François VALLOTTON : Élargir le regard via le multimédia : les différentes déclinaisons du « portrait de pays » au sein de la stratégie audiovisuelle des Éditions Rencontre (1962-
1972)

Après-midi:
Danièle MÉAUX : Le territoire, tel qu’il est habité. À propos de réalisations photographiques et filmiques de Raymond Depardon
Raymond DEPARDON, photographe et cinéaste
Soirée:
Julien POIDEVIN, créateur sonore – auteur d’un portrait sonore de Caen

Samedi 6 juillet

Matin:
David MARTENS : Portraits radiophoniques de villes. L’émission « Villes Mondes » de France Culture
Alexandre GALAND : L’enregistrement de terrain, pour des portraits sonores de « mondes inconnaissables »
Pauline NADRIGNY : Knud Viktor : images sonores du Lubéron

Dimanche 7 juillet

Matin:
Laurence LE GUEN : De « Children of all Lands Stories » à la collection « Enfants du monde », offrir un regard sur l’Autre en littérature jeunesse
Gyöngyi PAL : Les portraits du pays de bocage de Trassard

Après-midi:
Patrick BARRÈS : La ville rouge de Michael Matthys : portrait de ville, une logique du fragmentaire
Donata MENEGHELLI : Les villes invisibles de Sophie Calle : entre Suite vénitienne et Souvenirs de Berlin-Est
Bruno GOOSSE : Waterloo n’est pas à Waterloo
Soirée:
Présentation de la revue Gradalis, avec Patrick BARRÈS, Sébastien CASSIN, Sophie LÉCOLE SOLNYCHKINE et Pauline NADRIGNY

Lundi 8 juillet

Matin:
Anne SIGAUD : Les Archives de la Planète d’Albert Kahn : l’autochrome et le film au service de la conceptualisation et de la promotion de la nation (1909-1932)
Teresa CASTRO : « Symphonies urbaines » : un genre chorographique ?
Après-midi:
Sophie LÉCOLE SOLNYCHKINE : Séjourner aux marges du monde, portraitures élémentaires : Léviathan de Lucien Castaing-Taylor et Ága de Milko Lazarov
Benjamin THOMAS : Flandres (2006, Bruno Dumont) : topologies sensibles

Mardi 9 juillet

Matin:
Sarah LABELLE : Figurations de la « ville intelligente » : analyse des motifs de l’agir ingénieur
Julia BONACCORSI : Veiller, surveiller : représentations visuelles des défigurations de la ville

Après-midi:
Yves JEANNERET : Un portrait qui se nie comme tel : le territoire « augmenté »
Sophie de PAILLETTE : « Portraits identitaires de territoires », puis entretien avec Edith HEURGON


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.