« Libri per bambini con il culto dell’immagine » , fotoletteratura a Roma

Miniphlit ouvre ses portes à Leyla Vahedi, une des responsables de l’association Cartastraccia, qui nous présente, en français !, l’exposition de photolittérature pour la jeunesse qui se tient actuellement à Rome :

“La Fondazione Pastificio Cerere de Rome accueille l’exposition de livres photographiques pour enfants « Libri per bambini con il culto dell’immagine » jusqu’au 16 février 2019.

L’ensemble du projet, conçu par Alessandro Dandini de Sylva et Cartastraccia, découle de la volonté d’approfondir le champ de production de l’édition photographique pour enfants, en mettant en évidence les expériences les plus novatrices de la scène italienne des années 60 jusqu’aux productions contemporaines internationales.

Nous avons sélectionné des livres pour enfants dans lesquels la photographie trouve sa place, soit seule, soit par le biais de collage ou de photomontage ou encore mêlée à d’autres moyens d’expression.

L’exposition s’ouvre avec une salle dans laquelle on trouve une série de xérographies originales de Bruno Munari, c’est à dire des photocopies déformées que nous retrouvons plus tard utilisés dans ses livres les plus célèbres (notamment Cappuccetto giallo).

Une deuxième partie offre une sélection de livres des années 60 et 70 de la collection privée de Giuseppe Garrera, dans laquelle la photographie est utilisée comme outil privilégié pour montrer la réalité sociale (une grève, la vie dans une métropole) et quotidienne (des jeux d’enfants, la nature). On y retrouve bien sûr les livres de Munari (comme Da lontano era un’isola, qu’on pourrait considérer comme le point de départ de nombreux autres livres exposés), de Gianni Rodari, Umberto Eco, Nico Orengo, Flavio Costantini, Mario De Biasi.

Enfin  l’exposition se termine par une sélection de livres contemporains, publiés par des maisons d’éditions internationales, comme Corraini, Les éditions des grandes personnes, Greenwillow Books, Planeta Tangerina, Nanaroku Sha et d’autres.

Le projet représente un travail original de recensement et de recherche de cette riche production destinée aux enfants, pour laquelle il n’existe pas encore d’enquêtes spécifiques en Italie.

L’exposition se tient à la Fondazione Pastificio Cerere, un endroit dédié à l’art moderne. Le nom « Pastificio » dérive du fait qu’il s’agissait d’une usine de pâtes alimentaires (« Pastificio ») – construite en 1905 et active jusqu’au lendemain de la seconde guerre mondiale – où dans les année 70 plusieurs artistes et critiques d’art ont commencé à s’installer. Encore aujourd’hui à l’intérieur de la structure il y a studios d’artistes, ateliers de couture, une école de photographie et une académie de Beaux-Arts. Le fait que la fondation ait accueilli une exposition bibliographique consacrée aux livres pour enfants représente un geste significatif pour la ville : dans un cadre culturel et politique peu favorable à la culture en Italie, on a montré que de si beaux livres pour enfants peuvent être exposés en tant qu’œuvres d’art. Et le public a apprécié : l’exposition a été visitée par des familles, des écoles, des groupes de réfugiés et d’étrangères, des étudiants de l’académie de Beaux-Arts, des étudiants en photographie, des groupes de bibliothécaires et d’enseignants, des passionnés, des illustrateurs et des artistes et de nombreuses personnes simplement curieuses de connaître cet héritage fantastique.

On peut retrouver la liste de livres italienne des années 60 et 70 issues de la collection de Giuseppe Garrera ici :

Et bientot la liste de livres internationaux contemporaines ici (page en construction) :

Leyla Vahedi – associazione Cartastraccia”

Grazie mille Leyla !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.