Les petits français illustrés 1860-1940

PFICouv

Dans la seconde moitié du XIXème siècle, le livre destiné aux enfants devient « le livre pour enfants ». L’image, qui envahit par ailleurs les illustrés, les magazines et la vie quotidienne, est partie prenante de cette évolution. Elle est repensée en vue d’être adaptée au jeune lecteur. Son rôle n’est plus simplement d’instruire et éduquer mais aussi d’informer, de témoigner, d’émouvoir et de séduire. Elle donne même une illusion de réalité à la fiction écrite par Jules Verne.

Après la première guerre mondiale, l’image évolue encore, prend son autonomie par rapport au texte, affirme son statut propre, revendique l’importance de son langage, entraînant la métamorphose de l’espace-livre, espace dévolu à l’enfant et pensé pour lui. L’enfant lui-même est repensé par la société et sa représentation dans le livre évolue, de l’adulte en réduction à sa représentation symbolique par anthropomorphisme ou le jouet.

Claude–Anne Parmegiani rend hommage dans son ouvrage au rôle fondamental d’éditeurs comme Hachette, Hetzel et Faucher, des nouveaux créateurs tels Boutet de Monvel , Brunhoff, Rabier, Samivel, Lorioux, Rojankovsky, Parrain, et analyse les influences des grands courants artistiques européens, le constructivisme soviétique, le Bauhaus allemand, mais aussi l’impact de la psychanalyse, des pédagogies nouvelles qui font évoluer le livre, un moment, vers un espace de jeu et de création.

Il ne s’agit pas simplement de lire ici une passionnante Histoire du livre pour enfants, mais de retrouver les racines des ouvrages qu’ont entre les mains les lecteurs d’aujourd’hui.

Une liste des principaux illustrateurs de la période 1860-1940 complète cet ouvrage très riche et instructif.

Claude-Anne Parmegiani, Les petits français illustrés 1860-1940, Editions du Cercle de la librairie, 1989.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.