Слет, 1930





Dans l’Union Soviétique des années 1920-1930, photographes professionnels et amateurs se mettent au service du nouveau régime pour montrer ses réussites. La photographie est en phase avec la modernité. Elle peut témoigner du développement technologique du pays, de la réalité de la vie du travailleur, mieux que ne le ferait une représentation graphique . Si peu d’ouvrages pour enfants sont illustrés de photographies, elle est cependant fréquente dans les livres à destination des jeunes pionniers.

En août 1929, 7000 jeunes pionniers et 40 000 invités se réunissent au stade Dynamo de Moscou, pendant une semaine, avec conférences, compétitions, congrès communiste des enfants et un carnaval. Cet ouvrage publié en 1930, La réunion, d’Oleg Schwartz, fonctionne comme un reportage journalistique, constitué de multiples photographies accompagnées d’un texte qui soutient leur message.

Les panoramas attestent de la présence d’une foule nombreuse et du gigantisme du rassemblement. Les portraits d’enfants témoignent de l’enthousiasme des pionniers présents mais également de l’unité de toutes les composantes du pays. Les jeunes gens, garçons et filles, participent à des compétitions de saut, de natation, de lancer, de course, mais sont également invités à s’entraîner au maniement des armes et à s’exprimer lors de réunions politiques.

Many thanks to Vita Ustanina !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.