Harry Whittier Frees, bien avant William Wegman

IMG_2345 (3)

En interrogeant la base de la Library of Congress, j’ai découvert de très intéressants clichés d’Harry Whittier Frees, (1879-1953), tombé dans la photographie d’animaux par accident, en photographiant un chat affublé d’un chapeau de papier, au cours d’une fête d’anniversaire, au début du siècle dernier.

Le cliché ayant rencontré le succès auprès d’un marchand de cartes postales qui lui en commanda d’autres, Frees consacra sa vie à photographier chiens, chats et lapins, et même cochons, habillés comme des humains et prenant la pose dans des situations très humaines, faisant la cuisine, de la balançoire, jouant du piano, prenant des photographies, ….ou réinterprétant des scènes tirés de la littérature classique américaine.

Dès 1915, il publia son premier ouvrage pour enfants, accompagné de ses propres textes Little Folks of Animal Land chez Lothrop, Lee and Shepard. De multiples titres suivirent chez Rand McNally entre autres, dont Four Little KittensFour Little Puppies and Four Little Bunnies, des années 30 à 50.

Dans la préface de Animal Land on the Air, publié en 1929, il s’explique sur son travail :

« Rabbits are the easiest to photograph in costume, but incapable of taking many ‘human’ parts. Puppies are tractable when rightly understood, but the kitten is the most versatile animal actor, and possesses the greatest variety of appeal. The pig is the most difficult to deal with, but effective on occasion. The best period of young animal models is a short one, being when they are from six to ten weeks of age. An interesting fact is that a kitten’s attention is best held through the sense of sight, while that of a puppy is most influenced by sound, and equally readily distracted by it. The native reasoning powers of young animals are, moreover, quite as pronounced as those of the human species; and relatively far surer. »

 

harry frees

Figure 1 : Article du magazine Life, mars 1937

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.