Imagiers photographiques, nouvelles mythologies modernes

 

Entre Nous…Bébé signe

Cendrine Génin, Séverine Thévenet, Editions Ane Bâté, mars 2017

« L’image, c’est le regard, c’est la rencontre. C’est cela qui convoque l’altérité. (…) Je suis à l’opposé de la séduction facile de l’enfant pratiquée dans certains imagiers. C’est un leurre » dit Cendrine Genin, auteur-photographe, rencontrée lors de la JE consacrée à l’imagier photographique,  à l’université d’Artois, le 9 février.

Depuis le First Picture Book d’Edward Steichen, les imagiers photographiques se proposent de mettre la photographie au service de l’enregistrement du monde de l’enfance.

Qu’il s’agisse d’apprendre à nommer les objets de l’environnement immédiat ou plus lointain du jeune lecteur, qu’ils opèrent un classement thématique (animaux, vêtements, nourriture) ou se penchent sur les concepts abstraits, les imagiers photographiques se sont multipliés avec plus ou moins de qualité.

Certains opèrent de simples placages d’un mot sur une image, abondent en stéréotypes sur la réalité du monde, généralisent l’enfance, se contentent de citer et d’organiser un monde que l’enfant organise déjà avec son regard et ses mots.

D’autres, plus ambitieux, font le pari de l’émotion, de la rencontre nouvelle avec l’objet photographié, d’offrir une autre vision du monde, comme l’ont fait Edward Steichen ou Emmanuel Sougez. Telle une déambulation d’un écrivain surréaliste, certains photographes, depuis les années 70,  réinventent les « mythologies modernes » en créant de associations qui surprennent, poétisent la banalité du monde, transforment le réel. Leur univers poétique, insolite, décalé, propose à l’enfant de regarder différemment le monde qui l’entoure.

Le site de Cendrine Génin : http://www.cendrinegenin.com/

Sur le site de la BM de Nantes : https://bm.nantes.fr/files/live/sites/bm/files/PDF_CBB/matinees_CBB_imagiers.pdf

Sur le site de Cécile Boulaire, les imagiers de Tana Hoban: https://album50.hypotheses.org/1568


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *