Bildebuch mit fotos, Allemagne, années 20

La photographie et l’éducation tissent des liens étroits en Allemagne, dans les années 20. La photographie y est vue comme un outil au service des apprentissages, au service de la découverte et de la connaissance du monde.

Dans  Malerei Fotografie Film, en 1925, Lazslo Moholy-Nagy voit dans la photographie un médium d’avenir,  capable de former l’homme moderne :   » L’analphabète du futur sera l’ignorant en matière de photographie ». Il prédit même :  » La photographie deviendra dans un futur proche une branche d’enseignement au même titre que l’abc et le deux-plus-deux ».

Dès 1928,  le ministre de la culture et de l’éducation de la Prusse publie d’ailleurs un décret instaurant des cours de photographies dans les écoles publiques. En 1929, on proclame même  : « La photographie et la nouvelle école, elles sont faites l’une pour l’autre».

La photographie devient ainsi matière d’enseignement et approvisionne  également les autres disciplines en images, sous formes de photographies, de diapositives, de films.

L’édition pour enfants n’est pas en reste avec  ces documentaires narratifs de Friedrich Böer,  Klaus, der Herr der Eisenbahnen (Klaus, le maître du chemin de fer) ou Drei Jungen erforschen eine Stadt (Trois garçons explorent une ville).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *