Indiens d’Amérique, par Edward S. Curtis

Edward Sheriff Curtis est sans conteste LE photographe des tribus indiennes. Les vingt volumes de  son North American Indian, publiés entre 1907 et 1930, forment une étude ethnographique et photographique des cultures indiennes.

5000 pages et 2226 plaques photographiques ont été numérisées par la Northwestern University, en 2004, et sont visibles sur ce site : http://curtis.library.northwestern.edu/curtis/

Edward S. Curtis exploita ses reportages dans plusieurs œuvres destinées aux enfants dont Indian days of the long ago et In the Land of the Head Hunters, publiés en 1915. Il illustra ce dernier avec les photographies réalisées au moment du tournage du film éponyme.

« Will my fathor’s warriors go tonight to demand this princess for my wife ? »

“This book has its inception in an outline or scenario for a motion picture drama dealing with the hardy Indians inhabiting northern British Columbia. (…) In the working on the photo drama and the book, there came to be slight differences betwwen the two, but in the main they are same and both give a glimpse of the premetive Americans”.

Le film, retrouvé et restauré, a été projeté en 2013 au centre Pompidou : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:In_the_Land_of_the_Head_Hunters_(1914).webm

Les photographies de Edward S. Curtis illustrèrent également le roman pour enfants de Marah Ellis RYAN, The Flute of the Gods, publié en 1909, chez Frederick A. Stokes Company.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *